Parler oiseau

Le 26 mai 2020
Inséparables
Pliage et photo : Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Nuit studieuse
les trilles matinaux
m’escortent vers le sommeil
*
De page blanche en nuit blanche
j’apprends à écridormir
dans la langue des oiseaux
*
Constellation capiteuse sur le treillage
Thé vert au fruit du dragon
Mille chants infusent dans le crépuscule

Constelación embriagadora sobre el enrejado
Té verde de pitaya
Mil cantos infusionan en el crepúsculo

Heady constellation on the lattice
Dragon fruit green tea
A thousand songs brew in dusk

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Elles ont lu « Cette Malaisie lah! »

Le 15 mai 2020

Mon recueil Cette Malaisie lah! a commencé à rencontrer ses premières lectrices et premiers lecteurs. Trois lectrices en parlent :

Lire la suite »

Cri Tacite

Le 11 mai 2020
Photo : Morgane Visconti/Série Les cris tacites
Tous droits réservés

Au début de l’année, je vous avais parlé du projet Les cris tacites de Morgane Visconti auquel j’ai grand plaisir à participer.

Après une première exposition des photos le 7 mars 2020 à La Fabrique Pola Bordeaux, la série photo est toujours en cours et, simultanément, le projet est sur le point de franchir une nouvelle étape pour laquelle Morgane a demandé à chacune des participantes d’enregistrer son texte poétique/témoignage.

Lire la suite »

10 mai 20 – Negra soy!

Le 10 mai 2020
Porte du Non Retour – Ouidah Bénin 2005

10 mai. Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.
C’est en cette journée symbolique que j’ai décidé de vous (re)parler d’un projet développé entre l’été et l’automne derniers, à l’invitation de la Macla, et en particulier de Cesar-Octavio Santa Cruz, dans le cadre de la Quinzaine de l’Égalité organisée par Bordeaux Métropole.

Lire la suite »

Pantoun de Beltane

Le 6 mai 2020
Source : Freepik

Lune en premier quartier
au sabbat de Beltane
Runes en fertiles tercets
pénètrent les pages-arcanes

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Capillotractée/Entretien avec le KLAC

Le 5 mai 2020
Photo : KLAC/Carlos Olivera

Il y a quelques jours, j’ai répondu à l’invitation de Carlos Olivera du KLAC, à répondre à un entretien au sujet notamment de mon projet Capillotractée. Je vous invite à découvrir nos échanges ici. Merci Carlos !

Offrande de tercets pour Beltane

Le 1 mai 2020

Du 30 avril au 1er mai, dans les traditions anciennes, païennes, celtiques, et actuellement dans les pratiques chamanes, wiccanes, on célèbre Beltane. Fête de la fertilité entre l’équinoxe de printemps et le solstice d’été, qui ferme la porte de la période sombre et ouvre celle de la période claire, lors de la nuit des sorcières qui voit l’union du Dieu Cornu et de la Déesse, l’alliance entre le principe masculin et le principe féminin.


En cette fête des semences et de l’éveil des sens, je partage avec vous ma moisson de tercets d’avril :


Le vent qui souffle
dans les arbres voisins
a presque la même voix que la mer

Lire la suite »

Yokai Amabié – 2

Le 27 avril 2020
Image extraite de la série TV Siren

Il y a quelques semaines, j’avais partagé ici avec vous le dessin, pas à pas, du Yokai Amabié que j’ai créé en réponse à l’appel de l’artiste italienne Valeria Bigardi.

Ce que je ne vous avais pas dit, c’est qu’à peine cette première Amabié dessinée, une deuxième est remontée à mes yeux du fond de mon esprit. Plus sombre que la première.
En fait, en créant ma première Amabié, j’étais tombée par hasard sur des images de la série TV Siren, que j’ai trouvées magnifiques.

Lire la suite »

Pantoun orageux

Le 18 avril 2020
Photo : Patricia Houéfa Grange

Envergure sombre de l’hétérocère
sur le mur immaculé
Zigzagures dans l’ombre du tonnerre
mouillures qui lavent mes pensées

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Yokai Amabié

Le 14 avril 2020
Yokai Amabié par Valeria Bigardi

A mi mars, l’artiste italienne Valeria Bigardi a lancé l’appel suivant sur Facebook :

« Une croyance japonaise dit qu’en temps d’épidémies et de contamination, il y a un Yokai (les Yokai sont des êtres surnaturels) qui émerge de la mer. Cette créature s’appelle Amabié, elle a une tête d’oiseau, trois queues de sirène et de longs cheveux. Si on montre son portrait, selon cette légende, le fléau finira et elle disparaîtra dans les abysses marins. Mais il faut la dessiner beaucoup pour mettre fin à la contagion.
J’ai essayé de la peindre aujourd’hui, c’était un peu dur parce qu’elle ne restait jamais immobile.
Si quelqu’un (grands et petits) voulait s’ajouter à ce petit rituel entre l’apotropaïque, l’artistique et le ludique, qu’il serait beau.
Et puis, quand tout sera fini, nous faisons une grande exposition collective ! »
L’appel était accompagné du dessin ci-dessus.

Lire la suite »