Capillotractée/Ni muses ni soumises

Le 13 novembre 2019

Il y a déjà plusieurs années que le projet Capillotractée me trotte dans la tête. Je l’ai déjà exploré sous diverses formes, comme vous pourrez le découvrir en suivant ce lien. Je l’ai repris dans le courant de l’été, en l’ayant redéfini. C’est un projet multiforme dont je vous reparlerai régulièrement dans les prochaines semaines et prochains mois. Mais en voici déjà la note d’intention :

Lire la suite »

Grus Grus

Le 30 octobre 2019

Des trompettements transpercent la nuit
Sur les ailes vermeilles du kimono
un envol de grues

Unos trompeteos atravesan la noche
Sobre las alas bermejas del kimono
un vuelo de grullas

Trumpeting calls pierce the night
On the kimono’s vermilion wings
cranes taking flight

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés/Todos los derechos reservados/All rights reserved

Lire la suite »

Rencontres – Le vent

Le 14 octobre 2019

Si, comme moi, vous déambulez souvent dans les rues de Bordeaux, usant vos semelles à ses facétieux pavés, vous l’avez forcément déjà croisé. Et très certainement à plusieurs reprises.
Il ne marche pas, il se laisse ballotter. Il est grand et mince, très mince, l’allure dégingandée. Feuille sèche se laissant porter, transporter, abandonnée au souffle qui la pousse.

Lire la suite »

Lecture musicale « Excelsior »

Le 11 octobre 2019

J’écris dans la verticalité
mes mots perpendiculaires au sol

Je plante ma main dans la terre
mes doigts prennent racine
Les cris des grues crèvent les éthers
mon âme s’envole vers les cimes

Patricia Houéfa Grange
Extraits du recueil poétique Le dit de la Cueilleuse

La lecture Excelsior est née d’une rencontre avec la musique de David Atria. Il y a un peu plus d’un an, nous en avions proposé une première version en duo. Je l’avais évoquée ici et . Je vous invite désormais à découvrir une nouvelle version de cette lecture que j’exécuterai en solo, mais toujours accompagnée par les très belles compositions de David.

Voici une présentation de cette création :

Lire la suite »

Berbalas d’automne

Le 7 octobre 2019

Tableau d’Adel Megdiche

Il y a quelques jours, pour saluer aussi bien l’arrivée de l’automne que celle du mois d’octobre, j’avais publié ici ce pantoun. Mon ami Cédric Landri m’a alors adressé un pantoun-réponse (voir les commentaires de cette précédente publication), auquel j’ai à mon tour répondu par un troisième pantoun. C’est donc ce pantoun-échange, ce pantun berbalas que je partage avec vous aujourd’hui :

Lire la suite »

Bonjour Octobre !

Le 1 octobre 2019

Aurores frileuses, midis en soleil,
prémices de la nouvelle saison
Siestes crapuleuses sous la jolie treille,
délices d’une belle arrière-saison

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Tercets d’automne

Le 24 septembre 2019

Source : Pinterest (fond d’écran)

Silence
J’écoute
le point du jour

Silencio
Escucho
el amanecer

Silence
I’m listening
to the break of day

***

Lire la suite »

Rencontres – La candeur

Le 2 septembre 2019

Source de l’image

Les stations défilent le long des quais. Je suis rentrée de voyage il n’y a pas très longtemps. J’ai à nouveau été éblouie par l’architecture de la ville où je viens de séjourner pour la quatrième fois. Mais pour la xième fois, depuis mon cocon dans le tramway, je tombe amoureuse des façades bordelaises du XVIIIème que le crépuscule saisit en ses couleurs d’aquarelle. Je me dis que c’est vraiment beau d’habiter ici, que je ne m’en lasse pas, que je ne peux pas m’en lasser. Et je me laisse enlacer par un bien-être délicieux.

Lire la suite »

La sirène et l’œil de l’océan

Le 30 août 2019

La sirène et l’œil de l’océan
Photo : Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

La fente de tes paupières
ailes de kayoc
couvant
l’océan de tes yeux

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Version trilingue à découvrir ici sur ma page Instagram.

Assomption marine

Le 17 août 2019

Photo : Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Photo : Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

De la forêt à galip à la dune du gressier, sous le vol ricaneur des kayoc, marcher encore et toujours vers les voix des vagues océanes et le soleil en son coucher. Au dernier frémissement du rayon rose, saluer la lune en plénitude.

Lire la suite »