Rupinspiration | Papillons de mots

Rupinspiration

Le 16 mai 2018

La coquille
Odilon Redon

En refermant à regret les pages de lait et miel de Rupi Kaur lors de ma dernière lecture, j’ai été submergée par la vague de ces vers :

Ta voix m’ouvre les cuisses
mon coquillage écarte les lèvres
pour supplier ta marée
– désir

Tu voz me aparta los muslos
mi concha abre los labios
y suplica por tu marea
– deseo

Your voice spreads my thighs
my shell opens its lips
to beg for your tide
– desire

A tua voz aparta-me as pernas
a minha concha abre os lábios
e implora pela tua maré
– desejo

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés



Envoyer un grain de pollen