« Métisse. Et alors ? » – Mue

Le 16 avril 2021
Triptyque dessiné Métisse. Et alors ?
Patricia Houéfa Grange, 2021
(technique mixte)
Tous droits réservés

Il y a un an environ, j’ai entamé la refonte de mon recueil Métisse. Et alors ? initialement publié en auto-edition en 2014.
Avec le recueil Ventres, sons creux, c’est mon ouvrage le plus personnel, écrit directement par mes tripes. Mais tandis que la composition de Ventres, sons creux ne bougera désormais plus (car lié à mon non-désir d’enfant qui est immuable), je pense que je revisiterai régulièrement Métisse. Et alors ? qui suit le chemin de ma quête identitaire qui ne s’éteindra qu’avec moi. Nous sommes en perpétuelle mutation, nourrie notamment par les évolutions de notre environnement, notre monde.

Ce recueil a déjà eu plusieurs vies, hors livre. Il a existé en tant que Et alors ? lecture théâtralisée bilingue français/langue des signes en complicité avec Sylvanie Tendron. Il existe depuis trois ans en tant que Mes Tissages, mise en voix, sons et mouvement présentée à plusieurs reprises, notamment avec l’Asafal de Lizzet Barthel et la Cie Tchaka de Virginie Biraud ; cette mise en voix a énormément muté depuis un an. Il existe enfin à travers la performance Capillotractée présentée à plusieurs reprises depuis six ans avec l’Asso Encore de Agnès Kouleon et Monnint Kouleon, puis la Macla Bordeaux, performance elle-même liée à une série d’œuvres plastiques.

J’ai achevé la refonte de la composition textuelle du recueil au début de cette année. La semaine dernière, j’ai réalisé un triptyque d’illustrations que je souhaite insérer dans cette nouvelle mouture. Je suis ravie de venir vous les présenter aujourd’hui.

Pour ce triptyque, je suis repartie de l’illustration que j’avais réalisée pour la couverture de la première version et dont je n’étais pas entièrement satisfaite (elle m’avait laissé une impression d’inachevé) :

Première de couverture de la première version de Métisse. Et alors ?

J’ai tiré sur le fil de ce cocon-embryon et j’en ai petit à petit libéré le papillon de ce triptyque :

Triptyque Métisse. Et alors ? Volet I
Patricia Houéfa Grange, 2021
(technique mixte)
Tous droits réservés
(Cliquez pour agrandir)
Triptyque Métisse. Et alors ? Volet II
Patricia Houéfa Grange, 2021
(technique mixte)
Tous droits réservés
(Cliquez pour agrandir)
Triptyque Métisse. Et alors ? Volet III
Patricia Houéfa Grange, 2021
(technique mixte)
Tous droits réservés
(Cliquez pour agrandir)


Au départ, je pensais vous commenter chacun des volets de ce triptyque, mais je préfère finalement, pour le moment, ne pas trop en dire et les laisser voyager/cheminer en vos propres ressentis. Je vous dirai simplement que chacun d’eux est né d’un poème du recueil en particulier, mais pourrait tout à fait résonner avec plusieurs des textes de cet ensemble. Je vous dirai aussi qu’il s’agit évidemment de quête identitaire ; de métissage ; de métissage afro-européen ; d’héritages mêlant des couleurs de peaux, mais aussi maîtres et esclaves, colons et colonisés ; de (re)découverte et (re)construction de soi ; de cheveu naturel afro…

La première version était d’ailleurs divisée en quatre parties reproduisant une métamorphose et ainsi intitulées :
– Introspection (Cocon)
– Exploration (Chrysalide)
– Eveil – Révélation (Métamorphose)
– Envol (Papillon)
J’ai supprimé cette partition et même quelque peu bouleversé l’ordre d’apparition de certains textes. Des poèmes qui étaient en fin d’ouvrage dans la première édition se retrouvent au début de la nouvelle mouture, ce qui prouve bien que nous sommes sans cesse en mutation-renaissance. Certains poèmes ont disparu (mues abandonnées), d’autres sont arrivés (nouvelle peau habitées) et la grande majorité sont restés (squelette envertébré). D’une version l’autre, je suis passée de dix-sept à dix-neuf textes, presque à l’équilibre donc.

Comme pour tous les projets auxquels je donne désormais naissance, celui-ci va au-delà des mots écrits dans un livre. Il s’exprime différemment ou se prolonge en dessins (ceux que vous avez pu voir ci-dessus) ; en mise en voix, sons et mouvement (Mes Tissages et Capillotractée dont je vous ai parlé plus haut), mais aussi en installations plasticiennes (Capillotractée).

Je me mets désormais en quête d’une maison d’édition pour cette nouvelle version et j’espère que ce projet, à bras multiples, prendra bientôt son envol vers une nouvelle vie multiforme.



2 grains de pollen to “« Métisse. Et alors ? » – Mue”

  1. […] y a quelques semaines, je suis venue vous présenter ici la nouvelle version de mon projet Métisse. Et alors ?J’ai décidé d’en publier trois extraits, en mise en voix et sons, sur ma page […]

  2. […] y a quelques semaines, je suis venue vous présenter ici la nouvelle version de mon projet Métisse. Et alors ?J’ai décidé d’en publier trois extraits, en mise en voix et sons, sur ma page SoundCloud.Et […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Envoyer un grain de pollen