« Ajnabeeya » en prélude à « Procession »

Le 5 mars 2014

Affiche Procession

Ce soir, a lieu au CAPC à Bordeaux le vernissage d’une exposition qui me tient à coeur. Tout me tient à coeur et me touche dans cette exposition qui s’intitule Procession :

– Les deux « commissaires », metteuses en scène :

* Julie Maroh : Auteure de l’album « Le bleu est une couleur chaude » (qui a inspiré le film Palme d’or de Kechiche « La vie d’Adèle » – inspiration très lointaine et évanescente de la part du réalisateur à mon goût, mais ceci est une autre histoire, son film n’en reste pas moins un chef d’oeuvre) et plus récemment de « Skandalon ». Cela fait longtemps que je suis le travail de Julie. J’avais parlé d’elle ici sur mon ancien blog et il y a quelques mois. J’avais aussi eu le plaisir de l’interviewer pour Esprit Métis. Je suis donc très heureuse de la voir débarquer dans ma ville d’adoption !

* Maya Mihindou : Je crois que Maya n’est plus à présenter sur ce blog ! Je vous ai parlé d’elle si souvent ! Je rappelle tout de même que Maya a illustré et maquetté notre ouvrage commun « Ventres, sons creux » et qu’elle l’a édité à travers sa microstructure, Vertébrale.
Avant de collaborer avec Maya sur cet ouvrage, j’étais – et je suis toujours – très fan de son travail graphico-poétique. Je vous avais parlé de « La petite femme », de « Sabine ». Elle vient de publier « Gibraltar » et est en pleine concoction d’un joli roman graphique.

Julie et Maya - Work in progressJulie Maroh et Maya Mihindou en création
Copyright CAPC Bordeaux

– L’intention de l’exposition :

Il s’agit de mettre en scène des oeuvres de la collection du CAPC (Musée d’art contemporain de Bordeaux) comme dans une bande dessinée et de les lier/associer ainsi en une histoire. « Une histoire dans l’exposition ». Dans cette histoire, il sera question de conflit – extérieur mais aussi intérieur, de cohabitation – extérieure mais aussi intérieure, de métissage.

Tous ces thèmes me touchent et me parlent forcément ! J’ai hâte de voir comment ces deux jeunes femmes très talentueuses ont scénarisé et scénographié tout ceci !

Voici une présentation complète de cette exposition. J’espère que vous viendrez nombreux ce soir, à partir de 19h au CAPC

bannière women voicesBannière du site Women’s Voices dessinée par Roni Lavie

Alors qu’elle était en pleine préparation/création de Procession, Maya m’a fait découvrir le site Women’s Voices qui recueille des témoignages de femmes israéliennes et palestiniennes. Et en particulier ce témoignage dans lequel une femme slovaquo-palestinienne parle de son métissage, de son exil de la Slovaquie vers la Palestine, du fait de s’être toujours sentie ajnabeeya, étrangère, de son identité comme un puzzle de pièces dispersées difficiles à réunir …

Ce témoignage m’a fortement touchée et troublée. Et ce mot, à la fois doux en sonorités et dur dans sa vérité, ajnabeeya, a commencé à m’habiter de façon lancinante, entêtante, presque douloureuse. A tel point que je n’ai pas pu aller me coucher avant d’avoir libéré un texte poétique et sonore sur les échos qu’il a fait résonner en moi. Ce texte a vraiment été créé, et non écrit, pour être dit, déclamé. Il n’y a donc aucun intérêt à ce que je le transcrive ici. Je préfère vous le livrer, haut et fort. Voici « Ajnabeeya » (Tous droits réservés) :

J’espère que cette scansion vous aura interpellés et qu’elle vous hantera un peu. C’est mon petit prélude pour vous préparer au vernissage de ce soir !

En tout cas, les deux amazones sont prêtes à vous recevoir 😉

Maya et JulieMaya Mihindou et Julie Maroh

Belle journée et d’avance, bonne soirée à tous !



1 grain de pollen to “« Ajnabeeya » en prélude à « Procession »”

  1. […] suis passée au CAPC, j’en ai profité pour visiter à nouveau l’exposition Procession dont je vous avais parlée au moment de son vernissage en mars dernier. J’ai pu la revoir plus au calme, sans la foule […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Envoyer un grain de pollen