Carnets de Malaisie

Le 2 août 2016

Visas

Passeport
© Patricia Houéfa Grange

Lorsque je suis partie en Malaisie en mai, c’était pour participer au Colloque « Henri Fauconnier et la Malaisie », pour partir à la rencontre de ce petit pays qui m’a offert les joies du pantoun et de la pantounade et pour rencontrer « en vrai » des amis avec lesquels j’échangeais depuis des mois, voire des années. Mais je partais aussi avec un projet de création poétique et j’avais glissé à cet effet un carnet rouge dans mon sac de voyage.

Ce carnet est revenu bien rempli et accompagné de multiples « annexes », à savoir des chemises en carton et autres petits classeurs et enveloppes enflés de toutes sortes de souvenirs.

Alors qu’à mon départ, les lignes délimitant ce projet de création étaient un peu floues, elles se sont dessinées et précisées au fur et à mesure que mon séjour s’égrenait. Aujourd’hui, un peu plus de deux mois après mon retour, elles sont totalement claires. Ce projet sera un diptyque :

La maison des palmes

La Maison des Palmes d’Henri Fauconnier à Rantau Panjang
(d’après une photo de Roland Fauconnier)
Feutre et feutre fin noir sur papier
© Patricia Houéfa Grange

– D’une part, un carnet de voyage poétique (appelons-le comme ça puisqu’il faut bien le nommer) qui sera lui-même constitué de plusieurs carnets :
* un carnet de déambulations rédigé en prose et pantouns
* une galerie de portraits de « rencontres » de voyage
* un carnet d’impressions générales et petites anecdotes
* une galerie de mes chambres à écrire en Malaisie
Tous ces éléments écrits seront accompagnés d’éléments graphiques, à savoir du dessin, des photos, mais aussi des compositions scannées de souvenirs.

– D’autre part, une mise en voix, en sons, en espace du carnet de déambulations en prose pantounée. J’avais créé et présenté une toute première proposition de cette lecture lors du Colloque à Kuala Selangor. Bien évidemment, cette proposition a bien évolué depuis !

Je vais consacrer l’essentiel de mon temps de création de ce mois d’août à la finalisation de ce projet.

Je souhaite que l’intégralité des textes de ce projet reste inédit jusqu’à parution (à l’exception d’un ou deux pantouns). Je ne publierai donc pas d’extraits ici. Par contre, j’ai envie de partager avec vous, au fur et à mesure, mes tâtonnements et explorations graphiques. Ces derniers resteront cependant ce qu’ils sont, à savoir des jeux et des propositions. En effet, au final, j’espère pouvoir travailler avec un graphiste pour la mise en page de ces carnets.

Toutes les images publiées en illustration de cette note de blog font partie de mon projet. Je vous laisse les parcourir et me dire ce que vous en pensez (cliquer pour agrandir).

Bunga rayaBunga raya
© Patricia Houéfa Grange

Bunga raya = Fleur royale = Hibiscus qui est la fleur nationale, l’emblème de la Malaisie.
Sur le petit montage ci-dessus, on peut la voir sur un réverbère (Kuala Lumpur), dans un parc (Ipoh) et sur les pièces et billets de banque (ringgit).

Thé & FrangipanierThé à la frangipane
© Patricia Houéfa Grange

Fleur de frangipanier ramassée à Ipoh et feuilles de thé cueillies dans les Cameron Highlands.

Planche à souvenirsLes trésors du sac à main 
© Patricia Houéfa Grange

Planche à souvenirs 3Le ruban bleu
© Patricia Houéfa Grange

Ami-e-s lectrices et lecteurs, si vous connaissez des éditeurs que ce projet pourrait intéresser, faites-moi signe ! Et n’hésitez pas à partager et faire circuler autour de vous ! Soyez mes ambassadrices et ambassadeurs, merci 🙂

Et si par un singulier alignement des astres, vous qui passez ici, vous êtes éditeur et que ce projet vous parle et vous appelle, n’hésitez pas à me contacter !



1 grain de pollen to “Carnets de Malaisie”

  1. […] pour la Malaisie. Et j’ai décidé de glisser mon itinéraire de Papillonne dans les futurs carnets que je prépare. Voici un premier essai […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Envoyer un grain de pollen