Le parfum des daphnés

Le 30 décembre 2018

Le parfum des daphnés
Claire-Lise Coux, 2018

Après Kemenyan, c’est à nouveau sous le signe des fragrances que Claire-Lise Coux nous livre sa nouvelle offrande poétique. C’est aux daphnés, fleurs hivernales au parfum puissant, qu’elle confie le soin de nous enchanter.

Une seule fleur
Sur l’épiderme du jour
Et le ciel tout entier noyé
Dans l’encre de ses pétales.

Lire la suite »

Incarnat

Le 28 décembre 2018

Source de l’image

Incarnat

Je suis sortie à l’heure où le crépuscule fait couler un filet de sang en liséré sur l’horizon et le laisse s’épanouir en corolles rose satiné entre les soupirs mauves des nuages.

Je suis sortie à l’heure où mes pensées font bruire l’écho de ta voix en pulsations sur ma fièvre et le laissent crépiter en incandescences ardentes entre les friselis exquis de mon ivresse.

Coupole carmin autour de moi.

Ombelles cinabre partout en moi.

Un oiseau bat des ailes et déjà les étoiles se sont emparées de l’immensité du ciel.

Un frisson court dans mon vertige et déjà ton rire a essaimé dans le jardin de mon souffle.

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Pantoun prière

Le 26 décembre 2018

Photos : Eric Grange, tous droits réservés

Enfants petits, petites prières
face à la divinité géante.
Enfants grandis, grandes misères
face à la fatalité béante.

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Toute la série des photopoèmes du Népal ici.

L’intégralité des « Portraits de Katmandou » est à visiter .

Si vous appréciez les photos de mon frère que je vous fais régulièrement découvrir ici, n’hésitez pas à soutenir le projet « Sky and Ice » dont il fait partie. Merci.

Rencontres – Le reflet

Le 18 décembre 2018

Source de l’image

Pluie d’hiver. Fine et entêtée. Qui me picore le visage de ses centaines de becs froids par-dessous le parapluie, en chevauchant le vent glacé.

Il est tout juste l’heure du goûter et j’imagine déjà le velours du chocolat chaud s’enroulant autour de ma langue, la délicatesse sucrée du litchi et de la rose emplissant tendrement ma bouche, saveurs qui vont réchauffer mon corps tout à l’heure dans le salon de thé, tandis que l’écoute et la voix de mon amie réchaufferont mon cœur. Il est tout juste l’heure du goûter et la nuit vient déjà, me saisissant les os de son étreinte humide. J’enfonce mes poings gantés plus profondément dans mes poches en fixant les petites flaques qui se forment sur le quai du tramway.

Lire la suite »

Traduire « Xélucha » de M. P. Shiel – 3

Le 13 décembre 2018

Autoportrait à l’Anthologie littéraire décadente

« She’s alive! Alive. » Ce lundi 10 décembre, a paru l’Anthologie littéraire décadente des Editions de l’Abat-Jour, dirigée par Marianne Desroziers, au sommaire de laquelle figure la nouvelle Xélucha de l’auteur britannique M. P. Shiel, que je suis très heureuse et très fière d’avoir traduite. Après vous avoir présenté le texte et l’auteur, après vous avoir parlé de mon travail de traduction, je reviens à présent sur les différents acteurs de ce joli projet.

Lire la suite »

Papillon-éclair/Mariposa-rayo

Le 6 décembre 2018

Mariposa Monarca con Rayo de Jalisco
Série « Mayahuel-Alebrije« , 2018
(acrylique sur papier amate)
Ivan Torres

Dans la nuit du Jour des Morts
les monarques volent dans le sanctuaire
Du crépuscule à l’aurore
nos âmes se trémoussent dans l’ossuaire

Día de Muertos, al anochecer
las monarcas vuelan en el santuario
Del crepúsculo al amanecer
nuestras almas bailan en el osuario

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés/Todos los derechos reservados

Lire la suite »

Traduire « Xélucha » de M. P. Shiel – 2

Le 5 décembre 2018

Illustration de Ksenia Svincova
(IrenHorrors)
Source de l’image

L’Anthologie littéraire décadente des Editions de l’Abat-Jour est sur le point de paraître (10 décembre) et vous pourrez y retrouver, entre autres, la nouvelle Xélucha de M. P. Shiel que j’ai eu énormément de plaisir à traduire et dont j’ai commencé à vous parler ici.

Je reviens à présent vous dire quelques mots sur le processus de traduction proprement dit.

Lire la suite »

Eclipse

Le 4 décembre 2018

Gesine Marwedel Bodypainting

Eclipse

Vienes entre mis piernas
como un río llega al mar
Tus brazos me rodean el estuario
mis muslos te rodean el delta
A la desembocadura de mi sexo
eres el astro que hace subir mi marea
mis labios-luna engullen tu deseo-sol
Eclipse-seísmo
Nuestras bocas se abren en un mismo grito mudo
y nos derretimos lentamente contra a contra
Latir juntos en un solo cuerpo
Formar un corazón único

Lire la suite »

Un poème dans Enthousia 3 !

Le 1 décembre 2018

After Sol Lewitt par Xavier Delory

La plateforme de création Enthousia poursuit sa belle aventure et vous dévoile sa troisième saison !

Ce troisième opus invite à rire pour éclaircir la vie, en résonance à Romain Gary. « Enthousia no 3, récolte vigoureuse… généreuse, se propose de vous faire boire un thé au gingembre et d’allumer une bougie pour célébrer le je-ne-sais-quoi (qui n’est pas rien) » : de la poésie, des textes, des arts visuels, de l’audio, de la vidéo …

Et je suis ravie d’être à nouveau sur le pont de ce joyeux bateau !

Cliquez par ici pour l’édito et par pour découvrir ma contribution.

Traduire « Xélucha » de M. P. Shiel

Le 26 novembre 2018

Ligeia par Yvonne Kang
Source de l’image

Dans deux semaines très exactement, le 10 décembre, paraîtra le premier volume de l’Anthologie littéraire décadente publiée par les Editions de l’Abat-Jour, sous la direction de Marianne Desroziers : « Nouvelles fantastiques, satires mordantes, récits d’horreur et contes saugrenus, les textes courts de la fin du XIXe et du début du XXe siècle assemblés dans ce recueil font la part belle à l’inattendu ». Et au sommaire de cet ouvrage figure Xélucha, une nouvelle de Matthew Phipps Shiel que j’ai eu énormément de plaisir à traduire !

 

Lire la suite »