Xélucha, Hypermondes et encore du Shiel !

Le 29 septembre 2021

Le week-end prochain, la ville de Mérignac accueillera la première édition d’Hypermondes, festival de l’imaginaire.

Vous pourrez notamment y retrouver les revues et livres des Editions de l’Abat-Jour, parmi lesquels, l’Anthologie littéraire décadente dont j’ai eu le plaisir de traduire la nouvelle d’ouverture, Xélucha de M. P. Shiel (1896).

Anthologie littéraire décadente
(Cliquez l’image pour agrandir)

La traduction de Xélucha est un de mes souvenirs de traductrice les plus marquants, j’avais partagé cette expérience avec vous par .

J’ai le grand plaisir de vous annoncer que trois ans après cette première traduction, les éditions de l’Abat-Jour m’ont confié un autre texte très encensé de Shiel. En réalité, j’ai déjà commencé à vous parler de cette nouvelle traduction qui m’accompagne pratiquement sur l’ensemble de l’année 2021. Je peux à présent vous révéler le titre de cette oeuvre.

Il s’agit de The House of Sounds, paru en 1911 dans le recueil The Pale Ape and Other Pulses, qui est une réécriture de Vaila qui avait paru en 1896 dans le même recueil que Xélucha, à savoir Shapes in the Fire.

Ma traduction de The House of Sounds sera publiée en anthologie dans le courant du premier semestre 2022 aux Editions de l’Abat-Jour. Je reviendrai vous en parler en temps opportun.

D’ici là, je ne peux que vivement vous encourager à vous rendre au festival Hypermondes le week-end prochain. Je trouve ça formidable qu’un événement consacré à l’imaginaire et aux littératures de genre soit né dans notre métropole bordelaise et je lui souhaite plein succès et longue vie.
Profitez-en pour visiter le stand des Editions de l’Abat-Jour et découvrir le catalogue aussi atypique qu’exigeant de cette déroutante maison !



Envoyer un grain de pollen