Capillotractée/Poupées

Le 28 novembre 2019
In afro comb we trust/Jamais sans mon peigne afro
Vêtements, postiches, installation et photo : Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

La première fois que j’ai utilisé ces poupées, c’était l’année dernière, pour mon installation réVULVotion. Elles avaient alors des têtes-fleurs, étaient dénudées et laissaient avec joie s’ouvrir leurs jambes pour faire éclore leurs sexes et leur plaisir, leur liberté.
Ici elles portent des coiffures afro et rendent hommage à un accessoire essentiel, au meilleur ami du cheveu afro naturel, à savoir le peigne afro ! Tout en mettant en avant d’autres éléments emblématiques de l’esthétique afro, le wax et le batik.

Je reviendrai ici vous parler plus en détail de la réalisation de cette installation/photo. Je garde la primeur pour la performance de ce soir au Zig Zag car je crois bien qu’elles ont très envie de m’y accompagner !!!

J’ajouterai juste qu’en utilisant ces poupées dans mon projet Capillotractée, je fais aussi un clin d’œil à l’importance de la création de poupées noires et métisses pour l’imaginaire et la construction identitaire des enfants africain.e.s et afro-descendant.e.s.

Pour lire l’ensemble des articles publiés ici concernant le projet Capillotractée, suivez ce lien.



Envoyer un grain de pollen