L’hibiscus et le papillon

Le 30 décembre 2017

Croquis préparatoire
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Après le très joli projet Les Centuries Pantoun, en collaboration avec Georges Voisset et Pantun Sayang, paru au printemps dernier, j’ai eu à nouveau l’occasion de réaliser des illustrations pour les premières de couverture d’un projet qui m’a beaucoup émue.

En effet, entre le printemps et l’été, les membres de Pantun Sayang ont rencontré les membres de l’association La Culture de l’Art (qui vise à promouvoir un accès à la culture pour tous, en particulier les aveugles et les malvoyants), et notamment Joël et Christine Hardy. Cette rencontre a donné naissance au projet L’Art du pantoun.

Il s’agit d’une collection de pantouns transcrits en braille. Cette collection se présente en deux volumes : un premier volume de pantouns malais traditionnels (dans leur traduction française par Georges Voisset) et un deuxième volume de pantouns francophones (extraits pour la plupart des numéros de la revue Pantouns et de l’anthologie Une poignée de pierreries). Ce double ouvrage a été coordonné par Georges Voisset, transcrit en braille par Christine Hardy et j’ai eu le grand plaisir d’en réaliser les illustrations de couverture.

Au-delà de la découverte du genre pantoun, ce double ouvrage est également une invitation à la découverte du monde malais. J’ai donc décidé, en accord avec Georges Voisset, Joël et Christine Hardy, d’inscrire cette invitation dans mes illustrations. Pour moi, il ne pouvait être question de monde malais et de Malaisie sans la présence d’hibiscus, la fleur nationale de Malaisie aux couleurs si vibrantes. L’hibiscus rosa sinensis (hibiscus rose de Chine) a donc été retenu comme personnage principal. Et comme j’adore les papillons et que j’en ai croisé beaucoup sur mes routes malaises (mais aussi parce que le papillon est très présent dans les pantouns, notamment dans le tout premier pantoun « importé » en France par Victor Hugo), j’ai marié un Papilio polytes ou mormon commun à cet hibiscus. Il s’agit d’une espèce très répandue en Malaisie et en Asie en général. Le motif de l’illustration était donc décidé : un petit bouquet d’hibiscus picoré par des mormons communs.

Il avait été décidé dès le départ d’adopter le même motif pour les deux volumes, en modifiant simplement les couleurs. Pour le volume de pantouns malais traditionnels, j’ai décidé de conserver les couleurs habituelles de l’hibiscus et du papillon : le rouge pour la fleur car c’est la couleur adoptée pour représenter la fleur nationale de Malaisie ; et les couleurs naturelles du papillon. Pour le volume de pantouns francophones, le bouquet d’hibiscus est devenu multicolore et, pour trancher, les papillons ont été représentés uniquement en noir et blanc.

Voici la réalisation, en pas à pas :

Couverture du volume I :

 L’hibiscus et le papillon
Vol I – Etape 1
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

L’hibiscus et le papillon
Vol I – Etape 2
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

L’hibiscus et le papillon
Vol I – Etape 3
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

L’hibiscus et le papillon
Vol I – Etape 4
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

L’hibiscus et le papillon
Vol I
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

Couverture du volume II :

L’hibiscus et le papillon
Vol II – Etape 1
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

L’hibiscus et le papillon
Vol II – Etape 2
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

L’hibiscus et le papillon
Vol II
Patricia Houéfa Grange, tous droits réservés

J’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser ces deux illustrations et je suis, de façon générale, très émue de faire partie de ce projet. Cinq de mes pantouns ont également été transcrits en braille et figurent dans le volume II.

Ce double ouvrage a été réalisé en deux exemplaires. L’un se trouve au musée Louis Braille de Coupvray. L’autre à la bibliothèque braille du comité de l’association Valentin Haüy à Rennes.

Cette bibliothèque est gérée par Laurence Rousseau et Christine Hardy. Elle sont toutes les deux bénévoles, transcriptrices de braille, et formatrices à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Avec l’association La Culture de l’Art, un espace de poésie a été créé, avec désormais des pantouns malais et francophones. Cet espace poésie regroupe des ouvrages de poésie du genre bref. Une technique de transcription sur une double feuille transparente facilite la lecture simultanée par l’œil et le doigt. Les lecteurs de braille peuvent bénéficier gratuitement de ces ouvrages partout dans le monde sous réserve de séjourner dans un pays conventionné pour recevoir des envois postaux en cécogramme.

Voici quelques photos du double ouvrage dans cette bibliothèque à Rennes :

Encore un grand merci à Georges Voisset, Christine et Joël Hardy de m’avoir associée à ce très joli projet !



2 grains de pollen to “L’hibiscus et le papillon”

  1. Claire Lise dit :

    Ce double ouvrage a l’air superbe. Et je salue la belle initiative de Georges Voisset, Christine et Joël Hardy.

    Tes illustrations Patricia, je les aime beaucoup tant par leur graphisme que par les couleurs choisies. S’il fallait faire un choix, je dirais que j’ai une petite (mais vraiment très petite) préférence pour la première illustration dont j’aime la sobriété et les contrastes.

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Envoyer un grain de pollen