Révolté-e-s/réVULVotion

Le 14 décembre 2017

 

Au cours du mois de novembre dernier, j’ai participé à l’exposition Révolté-e-s qui a réuni un collectif pluridisciplinaire de femmes. C’est une manifestation qui m’a permis de vivre deux grandes premières dans ma vie de poète et d’artiste : la présentation de la toute première performance de ma création & l’exposition de mes premières pièces en céramique. C’est donc une exposition très marquante pour moi, pour ces deux raisons, mais aussi pour toutes les belles personnes rencontrées en la préparant et en y participant.

En voici le texte de présentation que j’ai eu le plaisir de rédiger à quatre mains avec Lise Segas :

Nous sommes RebELLES, femmes de tous continents, de tous âges, de tous univers, de toutes disciplines, portées par cette pulsation qui nous unit : rêve, vole, t’es !
Nous sommes RebELLES, femmes dont la révolte est conscience, indignation, colère, refus, désobéissance, action !
Nous sommes RebELLES, femmes dont la révolte interpELLE au-delà du 8 mars, appELLE à ouvrir les yeux, ouvrir la voie/voix, bousculer, refuser le confort, accepter le mouvement, exiger le changement, exister.
Nous sommes RebELLES, femmes insurgées contre l’endormissement douillet car rien n’est jamais acquis, rien n’est jamais gagné.
Nous sommes RebELLES, femmes révoltées par notre condition mais aussi celles des autres. Qui sont les autres ? Tout.e.s celles et ceux qui se retrouvent, qui se voient dans nos œuvres, s’écoutent dans nos mots, se sentent vivant.e.s à travers notre expression.
Alors, avec nous, Rêve, vole, t’es ! Avec nous, Révolté-e-s !

Lise Segas & Patricia Houéfa Grange

Pour cette exposition pluridisciplinaire, j’ai eu envie de proposer une oeuvre polymorphe liée au travail, tout aussi protéiforme, que j’ai entamé il y a près de 10 ans sur le corps des femmes et dont fait intégralement partie réVULVotion – Paroles de Nymphes, la création que j’ai exposée, dont voici la note d’intention :

réVULVotion – Paroles de Nymphes est composé de :

3 modelages (grès marron et jus d’oxyde) : La grotte – L’anthurium – La dentelle
3 dessins (feutres sur papier) : L’hibiscus – L’anthurium – L’orchidée
3 poèmes (feutre sur papier calque et miroirs) : Boucherie – Lakme – L’o à la bouche

Les dessins

Le premier dessin du triptyque dessiné est celui-ci :

L’hibiscus
Patricia Houéfa Grange, 2009
Tous droits réservés

J’avais réalisé ce dessin en 2009, en hommage à L’Origine du monde de Gustave Courbet, et pour illustrer mon poème Lakme, Chant à notre fleur de jasmin secrète.

Pour l’accompagner, j’ai créé deux autres dessins de sexes-fleurs, spécialement pour cette exposition.

Voici L’anthurium, en pas en pas :

L’anthurium – Etape 1
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

L’anthurium – Etape 2
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

L’anthurium – Etape 3
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

L’anthurium – Etape 4
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

L’anthurium
Patricia Houéfa Grange, 2017
Tous droits réservés

L’anthurium est fortement inspiré de cette photo de FKA Twigs.

 Pour L’Orchidée, j’ai dû m’y reprendre plusieurs fois.

Voici ce qu’avait donné la première tentative :

L’Orchidée – 1er essai
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

La fleur semblait placée trop haut et finalement, cette couleur mauve ne me convenait pas …

Deuxième tentative :

L’Orchidée – 2ème essai
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

Ce rose fuchsia me convenait mieux, mais globalement, ce n’était toujours pas ça …

Et enfin, est arrivée sous mes doigts la version définitive, inspirée d’une petite sculpture qui m’accompagne depuis plusieurs années :

L’Orchidée – Etape 1
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

L’Orchidée – Etape 2
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

L’Orchidée – Etape 3
Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

L’Orchidée
Patricia Houéfa Grange, 2017
Tous droits réservés

Les modelages

Cela fait deux ans désormais que je fréquente régulièrement En Terre d’Atelier, boutique-atelier de céramique de Damien Gruel, où je passe de délicieuses heures à créer des objets à partir de pains de terre. Jusque là, je n’avais fait que de la vaisselle, des ustensiles, ou des choses « utiles ».
J’ai eu envie de tenter la pièce artistique, la « pièce à poussière » comme dit Damien, et Révolté-e-s était une belle occasion de me lancer dans ce défi. Et tant qu’à faire, j’ai fait trois pièces en une ; et tant qu’à faire, j’ai modelé des vulves, inspirées du projet The Great Wall of Vagina de Jamie Mc Cartney ! Au total, 12 heures passées à travailler sur ce projet et d’excellents souvenirs ! Même si une des pièces du triptyque a fendillé, craquelé et menacé d’exploser dans le four lors de chacune des deux cuissons ! J’ai retenu mon souffle jusqu’au bout !

Pour réaliser ces pièces, l’idée était pour moi d’en faire des « carreaux » en relief. J’ai donc d’abord réalisé une plaque, découpé mes « carreaux », puis modelé les vulves en rajoutant de la matière sur ces « carreaux », puis en modelant, creusant, découpant, incisant cette matière.

Etape 1 – Réalisation de la plaque et pose des volumes :


La grotte

L’anthurium

La dentelle

Etape 2 – Affinage :

Pièces après une semaine de séchage à l’air libre

Définition de La grotte

Définition de L’anthurium

Définition de La dentelle

Etape 3 – Pose de jus d’oxyde :

Pièces récupérées en début de 3ème séance
avant nettoyage et pose d’engobe

C’est pendant le nettoyage que les choses ont commencé à se gâter sur ma pièce préférée, L’anthurium, qui s’est mise à fendiller, craqueler. J’ai essayé de rattraper les choses à grand renfort de rustine, colmatage et autre barbotine !

Puis j’ai posé le jus d’oxyde (et oublié de prendre des photos).

Etape 4 – Première cuisson :

Juste avant la première cuisson, Damien m’a envoyé cette photo pour me dire que L’anthurium n’allait pas mieux :

J’ai malgré tout croisé les doigts et lui ai confirmé d’enfourner ! Et ô joie, il m’a envoyé cette photo de sortie de four :

La pièce était toujours bien fendillée, mais elle avait survécu ! Et j’ai beaucoup aimé les motifs marbrés créés par le jus d’oxyde en cuisant, que j’ai pu admirer sur l’ensemble des pièces quelques jours plus tard :

 

Etape 5 – Deuxième cuisson :

Au départ, je pensais poser un émail transparent brillant avant la deuxième cuisson. J’ai finalement décidé de ne pas le mettre. Puis je me suis posé la question de cette deuxième cuisson car je prenais à nouveau le risque de voir L’Anthurium se briser … J’ai encore croisé les doigts et confirmé la deuxième cuisson ! Bien m’en a pris !

Toutes intactes au fond du four après la deuxième cuisson !

Et un bel effet bois pour le rendu final du décor :

La grotte – L’anthurium – La dentelle

La grotte – L’anthurium – La dentelle

La grotte

La grotte

L’anthurium

L’anthurium

La dentelle

La dentelle

Ce fut vraiment une belle aventure que celle de la réalisation de ces pièces. Et quel bonheur que les jolis retours reçus lors de leur exposition ! Je pense que j’en modèlerai d’autres l’année prochaine !

Accrochage de réVULVotion au Zig Zag Café de Bordeaux
Photo : Ivan Torres

Mon idée, au départ, était de disposer les différentes pièces de réVULVotion- Paroles de Nymphes sur une des tables du Zig Zag Café recouverte de dentelle blanche, dans un esprit un peu boudoir. Mais les contraintes pratiques du lieu ne le permettaient pas. J’ai donc finalement accroché mes pièces sur un pan de mur et au final cette « scénarisation » m’a beaucoup plu :

réVULVotion – Paroles de Nymphes
Patricia Houéfa Grange
Zig Zag Café, Bordeaux, novembre 2017

En plus des dessins et modelages, j’ai exposé trois poèmes (Boucherie, Lakme et L’o à la bouche) que j’ai écrits au feutre rouge (évocation du rouge à lèvres) sur du papier calque apposé sur des miroirs, car l’idée était de (se) regarder autrement.

Et j’ai mis ces trois poèmes en voix, sons et chants lors de la performance Sois Elle et lèvres-toi que j’ai donnée pour le vernissage de cette expo. Un moment très fort pour moi, en voici quelques extraits :

D’autres photos et informations ici.

Vous pouvez retrouver une partie du travail déjà réalisé pour mon projet en cours sur le corps des femmes ici et .

Et j’avais publié les poèmes Boucherie et Lakme par .

Si vous souhaitez adopter les dessins et modelages présentés dans cette note de blog, envoyez-moi un message. Veuillez simplement noter que je ne sépare pas le triptyque de modelages.



Envoyer un grain de pollen