Litanie de Thalie

Le 17 avril 2017

Litanie de Thalie

Thalie, prends pitié ; Thalie, prends pitié
Ô Muse ma mie, prends pitié ; Ô Muse ma mie, prends pitié
Thalie, prends pitié ; Thalie, prends pitié

Sainte Poésie, prie pour moi
Sainte créatrice de vers, prie pour moi
Saint art littéraire, prie pour moi

Saints Vers, priez pour moi
Saint Alexandrin, prie pour moi
Saint Quatrain, prie pour moi

Sainte Prose, prie pour moi
Sainte Rime éclose, prie pour moi
Saints Jeux de Mots, priez pour moi

Sainte Allégorie, prie pour moi
Sainte Métaphore, prie pour moi
Sainte Oxymore, prie pour moi

Sainte Allitération, prie pour moi
Sainte Connotation, prie pour moi
Sainte Assonance, prie pour moi

Saint Echo, prie pour moi
Saint Oulipo, prie pour moi
Sainte Diérèse, prie pour moi

Saint Signifiant et Saint Signifié, priez pour moi
Saint Trouvère et Saint Troubadour, priez pour moi
Mots et Musiques de Thalie, priez pour moi

Montre-toi favorable, délivre-moi Thalie !
De toute angoisse et de toute anxiété, délivre-moi Thalie !
De la mort éternelle, délivre-moi Thalie !

Par la grâce que Tu produis, délivre-moi Thalie !
Par le souffle de Ton esprit, délivre-moi Thalie !
Par la vie que tu fais battre, délivre-moi Thalie !
Moi qui ne suis que pauvre poète, par pitié, écoute-moi !

Pour qu’il Te plaise de faire exister ma voix, par pitié, écoute-moi !
Pour qu’il Te plaise de faire exister mes chants, par pitié, écoute-moi !
Pour qu’il Te plaise de faire exister mes poèmes, par pitié, écoute-moi !
Thalie, fille du Verbe vivant, par pitié, écoute-moi !

Ô Thalie écoute-moi, Ô Thalie écoute-moi !
Ô Thalie écoute-moi, Ô Thalie exauce-moi !

Patricia Houéfa Grange
Tous droits réservés

J’ai écrit ce poème, forme de profession de foi et d’abandon à la Poésie, en 2008, dans des circonstances particulières. Il est évidemment inspiré des textes des litanies des saints que l’on égrène notamment lors des veillées pascales dans la religion catholique. Il fait partie d’un recueil assez volumineux dans lequel j’explore les questions de la maladie, de l’anesthésie générale et de ce passage que l’on nomme « mort ». C’est un recueil que j’avais déjà évoqué dans cette note, lorsque j’avais trouvé le poème dont je souhaite être accompagnée pour mon dernier envol. C’est un recueil que je pensais retravailler et publier un jour. Je ne sais plus si je le ferai ou pas. Mais dans tous les cas, en ce temps pascal, j’avais envie de partager cette Litanie de Thalie avec vous.



Envoyer un grain de pollen