Nyonya style pantun

Le 14 septembre 2016

Gaya (s) 2011Gaya
par Heidi Koh (Malaisie), 2011

Au hasard de mes recherches et pérégrinations sur Internet dans le cadre de la préparation de mes carnets malaisiens, je suis tombée sur ce magnifique tableau de l’artiste malaisienne Heidi Koh dont les oeuvres exaltent tous les aspects de la culture nyonya.

Sur ce Gaya, on peut admirer les composantes des époustouflantes tenues peranakan : kebaya brodé, sarong en batik, magnifiques bijoux parmi lesquels des kerongsang. Dans une précédente note de blog, je vous avais déjà parlé de ces éléments de l’élégance nyonya. Ici, apparaissent aussi les kasut manek, ravissantes mules brodées de perles.

Mais ce tableau donne aussi un aperçu du faste des maisons peranakan : long banc en palissandre incrusté de nacre et superbe carrelage.

L’artiste explique la genèse et les différentes étapes de cette création ici et (en anglais).

Gros coup de coeur pour ce tableau qui m’a inspiré le pantoun que voici :

Kebaya, sarong, kasut manek et kerongsang
voici parée la jeune fiancée.
Meubles, sculptures, tableaux, bougies et encens
nouvelle maison à habiter.

Patricia Houéfa Grange
Septembre 2016, tous droits réservés

Molek -2010Molek
par Heidi Koh (Malaisie), 2010

J’aime énormément aussi ce tableau, Molek, de la même artiste. Elle parle de ce tableau, mais aussi de son amour pour la culture peranakan ici et là (en anglais).



6 grains de pollen to “Nyonya style pantun”

  1. claire-lise dit :

    Splendeur des couleurs et très bel envol pantounique !

  2. Claire-Lise dit :

    Oui, je suis d’accord avec toi, on penserait qu’il s’agit d’une photo. Le réalisme de certaines peintures est effectivement très troublant. J’ai visité la semaine dernière une exposition de pastellistes internationaux au Parc de la Tête d’Or à Lyon et je suis restée médusée devant certaines peintures, notamment des portraits, qui ressemblaient à s’y méprendre à des photos.

  3. […] y a une semaine exactement, je publiais une note de blog ici pour vous parler de ma découverte du travail de Heidi Koh et je partageais avec vous un pantoun que […]

  4. […] Cette note-ci est évidemment un clin d’oeil/écho à ma note sur l’élégance nyonya et à mon nyonya style pantoun. […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à claire-lise