Choeur-Etendard

Le 27 novembre 2015

drapeau françaisdrapeau de l'humanité

Choeur-Etendard

Je suis bleu-blanc-rouge et de toutes les couleurs
Mon âme porte l’étendard de toutes les douleurs

Mes mots sont une bannière brandie contre la peur
Je piétine la haine avec mes poèmes-fleurs

Je suis bleu-blanc-rouge et de toutes les douleurs
Mon coeur porte l’étendard de toutes les couleurs

Mes chants sont un drapeau flottant contre les profanateurs
Je vomis la barbarie avec mes vers libérateurs

Je suis bleu-blanc-rouge et de toutes les couleurs
Mon âme porte l’étendard de toutes les douleurs

Mes textes posent un garrot sur le flux de vos pleurs
J’expulse la violence dans une danse-douceur

Je suis bleu-blanc-rouge et de toutes les douleurs
Mon coeur porte l’étendard de toutes les couleurs

Ma voix refait vibrer le monde en choeur
Je noie les dérives sous les ferments de nos valeurs

Je suis bleu-blanc-rouge et de toutes les couleurs
Je suis l’étendard de l’humaine chaleur.

Patricia Grange
Novembre 2015
Tous droits réservés.

ob_8e284d_afrique-mere-humaniteSource de l’image

J’ai écrit ce poème il y a une semaine. Il fait partie d’un diptyque. Ces deux textes m’ont aidée à traverser les quinze derniers jours. J’ai décidé de publier celui-ci aujourd’hui pour m’unir à l’hommage national qui a été rendu aux 130 victimes des attentats du 13 novembre. J’ai une pensée pour eux et pour leurs familles, pour les blessés et leurs familles aussi, pour ceux qui sont encore à l’hôpital et leurs familles, pour tout le personnel soignant, les pompiers, la police, tous ceux qui ont porté secours, tous ceux qui ont ouvert une porte pour accueillir des gens cette nuit-là, tous ceux qui sont traumatisés, tous ceux qui seront à jamais marqués dans leur chair, leur coeur et leur esprit. Nous n’oublierons pas. Nous ne vous oublierons pas.

Je vous proposerai une mise en voix (fichiers audio) de l’ensemble du diptyque dans les jours à venir.

(Pour information, le drapeau que j’ai associé au drapeau français est le drapeau de l’humanité).



5 grains de pollen to “Choeur-Etendard”

  1. Monique dit :

    Quand on n’a que l’amour… chantait Jacques Brel
    Oui, il faut écrire et dire et tisser ce drapeau de notre humanité « bleu blanc rouge et de toutes les couleurs »
    Vient de paraître aux éditions Liroli « Cent haïkus pour la paix ». J’en parle sur mon blog et j’ai aussi publié quelques « tankas pour la paix »
    La Paix des Poètes et des Humains Libres, égaux et fraternels, nous en avons tant besoin!

    • Mariposa dit :

      « Quand on n’a que l’amour », oui, j’ai mis le clip vidéo de cette chanson interprétée par Brel sur ma page Facebook le lendemain des attentats de novembre. Je ne savais pas vraiment quoi faire d’autre et cette chanson m’a habitée et consolée autant que les mots, la poésie et la Nature.
      Je suis certaine que ce nouvel ouvrage de la maison L’iroli est très réussi, il arrive à point pour étoiler de paix notre fin d’année.

  2. L’amour, tu sais le rendre vivant à travers tes mots si réconfortants ma tendre Papillonne. Ton texte est très beau.
    Tu as raison de brandir ton drapeau bleu blanc rouge et de toutes les couleurs car ce sont les sentiments d’humanité qui ont besoin d’être mis en avant.

    • Mariposa dit :

      Merci ma chère Claire-Lise.
      Il y a quelques années, j’avais écrit, à l’orée du nouvel an, un texte qui répétait « Que l’an nouveau vienne et que l’Amour soit ».
      Je pense que je pourrais le dire à nouveau aujourd’hui et y ajouter « Que l’Humanité soit ». Les temps paraissent si sombres actuellement. Il va falloir un infini d’amour, d’humanité et de lumière …

  3. […] J’avais écrit ce poème en novembre dernier, dans la semaine suivant les attentats de Paris, en diptyque avec le poème Choeur-Etendard. […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Claire-Lise COUX