22 mars – Journée mondiale de l’eau

Le 22 mars 2015

sarahharveyPeinture de Sarah Harvey

Soleil et eau

Mon eau n’écoute pas
mon eau chante comme un secret
Mon eau ne chante pas
mon eau exulte comme un secret
Mon eau travaille
et à travers tout roseau exulte
jusqu’au lait du rire
Mon eau est un petit enfant
mon eau est un sourd
mon eau est un géant qui te tient sur la poitrine un lion
ô vin
vaste immense
par le basilic de ton regard complice et somptueux

Aimé Césaire,
Extrait du recueil Cadastres

Et voici une belle anthologie d’hydro-poésie. Bonne lecture !



4 grains de pollen to “22 mars – Journée mondiale de l’eau”

  1. Monique dit :

    Que d’événements concentrés en cet équinoxe de Mars. Le printemps, la Poésie et l’eau… et les mots pour les dire. Nous sommes comblés!

  2. Merci de nous offrir ce beau poème de Césaire que je ne connaissais pas.

    Est-ce que tu connais cette chanson de Jeanne CHERHAL qui s’appelle L’eau ? J’ai eu un coup de cœur pour cette déclaration d’amour à ‘Eau.

    Oh ! C’est l’eau, c’est l’eau
    C’est l’eau qui m’attire, c’est l’eau

    Même l’eau de mer au cœur de l’hiver me surprend
    Même l’eau chlorée l’eau décolorée me fait plonger
    Même l’eau de mer au cœur de l’hiver me détend
    Même l’eau chlorée l’eau décolorée me fait nager

    Oh! C’est l’eau, c’est l’eau
    C’est l’eau qui m’attire, c’est l’eau

    Même l’eau de pluie l’eau des matins gris me fait sourire
    Même l’eau qui bout et l’eau des égouts même la boue
    Même l’eau de pluie l’eau des matins gris me fait frémir
    Même l’eau qui bout et l’eau des égouts sont à mon goût

    Oh! C’est l’eau, c’est l’eau
    C’est l’eau qui m’attire, c’est l’eau

    Même l’eau qui saoule l’eau de vie qui coule et qui endort
    Même l’eau qui fond l’eau des glaçons l’eau du bouillon
    Même l’eau qui saoule l’eau de vie qui coule et l’eau qui dort
    Même l’eau qui fond l’eau des glaçons l’eau qui rend con

    Oh! C’est l’eau, c’est l’eau
    C’est l’eau qui m’attire, c’est l’eau

    Même l’eau du corps l’eau qui s’évapore l’eau de l’aisselle
    Même l’eau brouillée l’eau que j’en ai marre d’être mouillée
    Même l’eau du corps l’eau qui s’évapore l’eau de vaisselle
    Même l’eau qui pue l’eau qu’elle en a marre d’être bouillue

    Oh! C’est l’eau, c’est l’eau
    C’est l’eau qui m’attire, c’est l’eau

    Même l’eau des larmes comme un vacarme dans les yeux
    Même l’eau des pleurs arrose les fleurs de mes aïeux
    Et l’eau de ta bouche quand je la touche avec la mienne
    C’est l’eau qui me va celle que je bois comme un poème .

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Monique