Racines capillaires

Le 14 décembre 2013

moi et mon cheveuSource de l’image

Capillaridentité

Couettes, peuf et nattes à rubans
Akouété, doko et tresses au fil
Mes cheveux libres de petite fille.
Tirés, lissés, défrisés,
Longs léchant la peau
De mon dos de jeune fille.
Oubliés, malmenés, abandonnés
Suppliciés du froid sec et de l’eau calcaire
De mon exil étudiant.
Défrisés, tressés, cassés,
Tissés, coupés, teints
Cachés, étouffés des rajouts et artifices
De mes errances de jeune femme …

Mes cheveux, pauvres choses dévitalisées
Lianes sèches, sans âme, presque mortes
Marquées du fer d’un esclavage
Désiré et consenti …

Le miroir me gifle d’une parure capillaire
Etrangement étrangère
Qui ne fait déjà plus partie de moi …

Couper ! Couper ! Couper !
Me séparer de cette texture où je ne me reconnais plus !
Couper ! Couper ! Couper !
Laisser tomber ces touffes artificiellement lisses !
Couper ! Couper ! Couper !
Me libérer des longueurs d’une adolescence trop étalée
Eparpillée sur les chemins d’une identité à trouver …

Et accepter enfin que cette forêt équatoriale
Me rampe sur le crâne, souple et dense !
M’accepter enfin jusqu’à la racine !
Jusqu’aux racines …

Mariposa, Bordeaux, 13/12/13 à 1H22

NappyNappy 2

***

Cela faisait longtemps que cela me travaillait de repartir sur des cheveux 100% naturels …

La lecture du blog de Princess Akan a été le déclic qui m’a permis de sauter le pas : arrêter le défrisage, laisser pousser un peu mes cheveux naturels puis faire mon Big Chop (Grande Coupe ou Coupe Radicale), à savoir supprimer toutes les longueurs défrisées pour ne plus avoir que mes cheveux naturels. Princess Akan a fait son Big Chop il y a 5 ans. Et non seulement elle est repartie sur du cheveu naturel mais sur un entretien le plus naturel possible de ses cheveux avec beaucoup de produits qu’elle confectionne elle-même. Cette démarche m’intéresse au plus haut point et je pense que je vais grandement m’en inspirer ! Sans compter qu’elle fait désormais de superbes coiffures avec ses cheveux qui ont bien repoussé depuis !

En anglais, il y a aussi la page Black Girl with Long Hair pour des idées et des conseils de coiffure et d’entretien des cheveux naturels.

Et puis il y en a beaucoup d’autres sur Internet !

***

Pour mon Big Chop, j’ai préféré confier ma tête à des professionnels et j’ai été ravie du travail effectué.

J’ai choisi l’espace B & Sy à Bordeaux (spécialiste cheveux bouclés) et je remercie vivement Marion qui s’est très bien occupée de moi, mais aussi toute l’équipe qui est vraiment charmante et aux petits soins.

Mais il y a aussi Ebenita dont la gérante porte d’ailleurs joliment l’afro.

***

Plus d’informations sur « Moi et mon cheveu », le cabaret capillaire d’Eva Doumbia, créé à partir de textes de Marie-Louise Bibish Mumbu :

Article d’Africultures

Article des Inrocks

Et :

***

Je ne résiste pas à l’envie de partager deux petites choses de plus avec vous à ce sujet !!!

1) Le très bel afro qu’Aïssa Maïga arbore sur cette superbe photo réalisé par le célèbre studio Harcourt en juin 2013 :

aissa-maiga-harcourt
2) Ce très joli poème en anglais trouvé sur la page Facebook « Nappy Sisters », écrit par TK (cliquer pour agrandir) :

Nappy Beautiful Me by TK
Dès que j’ai un petit moment, j’essaie d’en faire une traduction personnelle que je viendrai poster ici.



Envoyer un grain de pollen