Failure – Murmure des Fêlures

Le 25 novembre 2013

Violence-femmes-2013_medium

Aujourd’hui, 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Ces violences adoptent malheureusement toutes sortes de formes et touchent les femmes de tous les âges, des fillettes aux grand-mères. Certaines violences ne sont pas toujours visibles, elles sont parfois insidieuses et tout aussi dangereuses …

Failure*
Murmure des fêlures

Je me sens

Inutile
Futile
Rejetée
Piétinée
Soufflée
Objet
Transparente
Pacotille
Inutile
Futile
Piétinée

Morte !

Mariposa, Cotonou, août 1997

*Failure : « râtée » en anglais

violences_s

En cette nuit du 25 novembre, je voulais accompagner toutes les victimes de violences physiques ou psychologiques avec cette chanson poignante de Tracy Chapman :

Paroles de la chanson :

Behind the wall

Last night I heard the screaming
Loud voices behind the wall
Another sleepless night for me
It won’t do no good to call
the police
Always come late
if they come at all

And when they arrive
They say they can’t interfere
With domestic affairs
Between a man and his wife
And as they walk out the door
The tears well up in her eyes

Last night I heard the screaming
Then a silence that chiled my soul
I prayed that I was dreaming
When I saw the ambulance in the road

And the policeman said
« I’m here to keep the peace
Will the crowd disperse
I think we all clould use some sleep »

Traduction libre et personnelle :

De l’autre côté du mur

La nuit dernière, j’ai entendu des cris
Des éclats de voix de l’autre côté du mur
Encore une nuit blanche pour moi
Ca ne sert à rien que j’appelle
La police
Ils arrivent toujours trop tard
Ou ne viennent pas du tout

Et lorsqu’ils arrivent
Ils disent qu’ils ne peuvent pas s’immiscer
Dans des problèmes conjugaux
Entre un homme et son épouse
Et alors qu’ils repartent
Les larmes emplissent les yeux de la femme

La nuit dernière, j’ai entendu des cris
Puis un silence qui m’a glacé l’âme
J’ai prié pour que ce ne soit qu’un rêve
Quand j’ai vu l’ambulance dans la rue

Et le policier a dit :
« Je suis là pour assurer le maintien de l’ordre
Si la foule voulait bien se disperser
Je pense que nous pourrions tous aller dormir »



4 grains de pollen to “Failure – Murmure des Fêlures”

  1. Monique dit :

    Saisissante chanson en effet! Je vis sur une île où les violences contre les femmes sont quotidiennes et connaissent souvent une issue tragique. Et sur une île, il est difficile de prendre le large… Les récidives sont aussi très fréquentes.

    • Mariposa dit :

      Il n’est en effet pas toujours évident pour les femmes de s’enfuir. Beaucoup de femmes restent malgré les coups. Cela semble difficile à comprendre vu de l’extérieur mais ces situations sont souvent psychologiquement très complexes …

  2. Thienard dit :

    Encore une bien jolie aile éde papillon, même si les cris sont parfois déchirants…

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Mariposa