Coup de coeur pour les poupées d’Agathe Sainte Marie !

Le 11 juillet 2013

Source de l’image

Parez le roseau, il devient poupée.
Proverbe égyptien.

Ce proverbe va comme un gant à la talentueuse Agathe Sainte Marie dont je viens de découvrir le fabuleux travail via une « amie » commune sur Facebook ! Et oui, ce réseau social auquel je me suis longtemps refusée me permet depuis quelques années de faire de bien jolies rencontres !

Avec quelques bouts de tissu de toutes sortes, quelques brins de laine, un peu de couleur, des boutons et autres articles de mercerie ou loisirs créatifs (autant dire avec rien), mais surtout avec énormément de talent et d’imagination, Agathe Sainte Marie crée, non pas des poupées de chiffon (c’est leur ancêtre) mais de ravissantes poupées textile !!!

J’ai découvert son travail il y a environ un mois et j’ai passé l’une de mes plus belles soirées à parcourir les albums photos présentant ses poupées sur son blog et sur sa page Facebook (cette dernière est plus actualisée que le blog).
J’aime beaucoup les longues jambes interminaaaaaaables toute lacées, le fait qu’Agathe ne peigne pas les yeux mais les joues de ses poupées, l’inspiration puisée dans des univers très différents, les choix de mariage de couleurs, la magie et le rêve créés dans mes yeux d’éternelle enfant !

Louisane par Agathe Sainte Marie

Je suis immédiatement tombée amoureuse de l’émouvante et tendre Louisane (qui fait partie des premières créations d’Agathe), avec ses couleurs d’enfance qui la font ressembler à un petit bonbon de douceur. Certaines l’ont d’ailleurs comparée à une dragée !

J’ai donc contacté Agathe pour adopter cette délicieuse jeune fille. Et de fil en aiguille (et oui !), comme je regrettais d’avoir loupé une première création de poupée-papillon qu’elle avait baptisée Mariposa (!!!), nous en sommes parvenues à discuter de mon univers poétique papillonné et elle m’a proposé de s’inspirer de ce dernier pour confectionner deux créations et me les proposer en priorité ! Et bien je n’ai pas été déçue !

Vous connaissez sans doute cette belle illustration de Fée Mariposa, réalisée par mon amie Julie Brault, qui vous accompagne sur chaque page de mon site Internet ?

Et bien, la voici devenue (presque) vivante grâce à Agathe :

Agathe l’a prénommée … Maripoesia ! Contraction évidemment entre « Mariposa » et « poesia » !

N’est-elle pas ravissante ?

Maripoesia est une poupée confidente, à savoir qu’elle mesure une vingtaine de centimètres et qu’on peut donc l’asseoir dans la paume de sa main pour lui raconter tous ses secrets !

« L’on est enfant toute sa vie et l’on ne fait que changer d’amusements et de poupées. »
Christine de Suède.

Une autre image de mon site Internet a beaucoup plu à Agathe, c’est celle-ci visible sur la page d’accueil :

Photomontage réalisé par Anthony Rojo sur une photo d’Alexandre Boué

Avant de vous montrer la poupée qui est née de cette image, je vais déjà vous raconter la genèse de celle-ci :

– Je suis tombée amoureuse de cette image de fée trouvée sur Internet :

– Alexandre Boué m’a prise en photo en bord de Garonne en pays sauternais :

Anthony Rojo a réalisé le photomontage qui m’a transformée en papillon de nuit :

Et voici donc la poupée Lune, née de ce photomontage :

Lune est une grande poupée d’environ 40 cm, qui pourra être assise sur un meuble, une étagère, sur une épaule !

Pour la petite histoire, avant même qu’Agathe ne m’envoie les photos de cette superbe poupée et ne me révèle le prénom qu’elle lui avait choisi, je l’appelais déjà Lune !!!

Voilà, autant vous dire que je les ai évidemment toutes adoptées !

D’autant plus qu’Agathe propose des tarifs très raisonnables pour des créations uniques qui ont le souci du détail et la minutie de l’orfèvrerie ! Amusez-vous à agrandir les photos de mes poupettes et vous verrez le luxe de petites choses qui font la différence !

En plus, Agathe est vraiment très sympathique ! Je pense que c’est le début d’une jolie collection et aussi d’une toute aussi jolie histoire d’amitié !

Merci encore mille fois Agathe !

Ah, je ne peux vous laisser sans vous montrer une des toutes dernières créations d’Agathe, qui m’a fait fantasmer pendant qu’elle nous racontait sa « préparation » (le mot n’est pas choisi au hasard !) et le résultat est vraiment sublime :

Je vous présente Marie-Thé, toute première poupée qu’Agathe réalise avec du tissu qu’elle a préalablement teint dans du thé pour lui donner ce joli côté ancien. Marie-Thé a déjà été adoptée (pas par moi cette fois !) mais Agathe pense réaliser quelques autres poupées au thé. Alors, si vous êtes intéressé(e)s, surveillez sa page Facebook. Premier(ère) arrivé(e), premier(ère) servi(e) !

***

Les jeux de la poupée

 Dans l’armoire aux enfants,
il y a des lumières enchantées,
un pistolet chargé qui inspire la terreur,
une fontaine transparente,
un bassin de pierre dont le trop-plein s’épand sur un lit d’opales,
un chasseur sans souliers, une fille sans cheveux,
un bateau sur la mer et le marinier chante,
un cheval damassé,
un théâtre ambulant,
un grillon,
des plumes blanches tombées du nid des tourterelles,
de petits paniers creusés en cœur et pleins de crème rose,
une guitare qui fait des étincelles
et une robe qui restera toujours neuve.

Paul Eluard

Pour en savoir plus sur ce poème, c’est par !



4 grains de pollen to “Coup de coeur pour les poupées d’Agathe Sainte Marie !”

  1. Monique dit :

    Enchantement, Patricia! Se promener dans l’univers d’Agathe… quel bonheur! Moi aussi j’adopterais bien ses poupées mais je serais bien en peine de choisir: Maripoésia si poétique, Lune si évidemment lune, Marie-thé délicieusement surannée… Y a-t-il une poupée coquelicot? dis-moi!

    • Mariposa dit :

      Pour avoir épluché tous les albums de photos des créations qu’elle a publiées, je crois pouvoir t’affirmer qu’il n’existe pas de poupée coquelicot. Beaucoup de poupées fleuries toutefois. Cependant, si tu as envie d’une poupée coquelicot, il suffit d’en parler à Agathe ! Elle ne fait plus de poupée personnalisée à 100%, mais comme elle dit elle-même, on peut lui faire des suggestions et lui proposer des orientations. Et on reste libre d’adopter ou pas la création qui naît de ces échanges. Dans tous les cas, la personne qui suggère et oriente a droit de premier regard sur l’oeuvre créée !

  2. Un grand merci pour cet adorable article, chère Mariposa ❤ Ca me touche énormément !

    J’en profite également pour confirmer ce que tu disais plus haut : c’est tout à fait ça 🙂 Tout est possible ! Il suffit de m’envoyer un petit message sur Facebook ou mail pour discuter idées et envies poupettes 🙂

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Mariposa