C’est (quand même) l’été !

Le 23 juin 2013

Vulcain dans la giroflée

Depuis deux jours, c’est officiellement l’été sur le calendrier. Il est vrai que le temps maussade et les températures plutôt fraîches tendent à le démentir. Mais les fleurs de mon jardin accueillent déjà l’été, malgré tout !

Le bois d’été
un homme y entre
et disparaît

Shiki

Arum

Muflier

Hémérocalles

Lys

Parmi tant de fleurs
le pivert en quête
d’un arbre mort

Jôsô

Hortensia

Dahlias

Rose trémière

Convalescence –
mes yeux se fatiguèrent
à contempler les roses

Shiki

Pensée frisée

Pourpier

Alkékenge

Etait-ce une fleur une baie
ce qui tomba dans l’eau
au coeur du bois d’été ?

Buson

Et qui se cache dans l’herbe ?

Fleur de trèfle

Et qui fait nos délices ?

Fraises

Framboises

Des insectes d’été
tombent morts
sur mon livre

Shiki

Symphonie de couleurs du 21 juin



2 grains de pollen to “C’est (quand même) l’été !”

  1. Monique dit :

    Oh! Toutes ces fleurs! L’été n’a pas raté son entrée, finalement. Pour moi, l’hiver austral est bien au rendez-vous aussi avec un peu de vent et la fraîcheur qui digdig (chatouille en créole réunionnais) mes orteils… nus. La température – je ne sais pas si je dois le dire – était de 27°C

    juin finissant
    les fleurs d’impatiens
    de plus en plus petites

    • Mariposa dit :

      Oh punaise ! Ton hiver austral est bien plus doux que ne l’est notre été actuellement ! Nous avons péniblement atteint 18°C à Bordeaux dans l’après-midi de lundi !!!
      « Digdig », j’aime beaucoup ce mot, je trouve que les sonorités vont bien avec la chatouille, elles en portent bien le sens !!!

      ciel gris de juin
      la glycine refleurit
      mauve

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Mariposa