Un dimanche vinyle

Le 19 mai 2013

Tableau « Jazz » de Marianna Venczak

    Avec sa batterie de racines sa contrebasse de lianes
Son orchestre de feuilles prêtes à en repasser par toutes les nuances du bronze
Avec ses enseignes de grand air brusquement apparues
Sur une frontière barbelée d’hirondelles
L’orage ne campe jamais loin de moi.

Gérard Legrand,
L’abîme est à nous
(dans « Des pierres de mouvance », 1953)
Source

***

Il y a quelques temps, je me disais que j’entamerais bien une collection de vieux disques vinyle (d’origine), portant sur le jazz d’une part et les artistes afro-américains (blues, soul, funk et disco) des années 70 et 80 de l’autre … Une pensée qui m’effleurait et me titillait comme ça, de temps en temps, depuis quelques semaines. Mais dont je n’avais encore parlé à personne.

Ce matin, alors que je tétais encore le drap et les oreillers, mon homme s’est levé et est parti au vide-grenier qui se tenait au village aujourd’hui. Il est revenu en me tendant ceci :

Wow ! L’édition originale (1982) de l’album Thriller de Michael Jackson en 33 tours. En très bon état ! Quelle jolie pièce pour démarrer la collection ! Et je ne lui avais rien dit ! Un réveil magique !

Du coup, nous sommes retournés ensemble au vide-grenier dans la matinée et j’ai trouvé deux autres belles pièces :

Et surtout, surtout :

Voilà qui va me rappeler certaines après-midis et soirées passées dans le séjour de la maison de mon enfance en compagnie de mon père à écouter ses disques de Louis Armstrong, Otis Redding et Nat King Cole …

Et vive les vide-greniers car chaque pièce a coûté … 2 euros !
(Evidemment, il faut prendre le temps, fouiller, examiner, faire attention, vérifier l’état des pochettes et des disques – enfin, pour ma part, je souhaite avoir des objets empreint du passage du temps mais en bon état qui ne portent pas d’inscriptions manuscrites – mais quel plaisir !)

Voilà, c’est parti pour la collection de vinyles ! Il ne me reste plus qu’à trouver un joli …tourne-disque ! Et oui ! J’aime bien faire les choses en dépit du dit « bon ordre » !

***

Vinyle

Et ma parole
sans cesse traçant
ses cercles sur les cycles
du pétrole
de ton aréole

33tours en avant
45tours en arrière

Et le diamant de mon vers
se contente
de verser
sens et son
en ronds de fumée
dans le tournoiement de ton ombre

Car ma voix s’enraye
en caressant les rayons
de l’oeil aveuglant de ton silence

Poème trouvé sur Internet



2 grains de pollen to “Un dimanche vinyle”

  1. Claire-Lise dit :

    Voilà une bien belle idée de collection !
    Les disques sur vinyle ont un charme inégalé par nos CD actuels.
    J’ai beaucoup de vieux disques de vinyle dans la maison de mes parents car à Lyon, je manque de place pour les stocker. Je les écoute peu mais je peine à m’en séparer. Je regarderai si je peux en mettre quelques-uns de côté pour ta collection.

    • Mariposa dit :

      Oh c’est bien gentil Claire-Lise !
      Je trouve que ce sont non seulement de superbes objets mais leur son est incomparable. En plus, c’est le son, la texture du son de mon enfance. Chez moi, au Bénin, jusqu’à ce que j’entre en adolescence, on n’écoutait la musique qu’à la radio, sur K7 ou disques vinyle ! Il y en a également beaucoup chez mes parents. Mon père a une très belle collection dans laquelle j’irai peut-être piocher lors d’un prochain séjour béninois …
      Cette collection est aussi un (r)appel des moments passés en famille à écouter de la musique et danser …

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Mariposa