(En) Quête identitaire

Le 17 février 2013

Affiche du film « Couleur de peau : miel »
de Jung et Laurent Boileau

Il y a quelques années, après avoir lu les deux tomes de la bande dessinée « Couleur de peau : miel » de Jung, j’avais publié cette note sur mon ancien blog, qui se terminait par ces mots :

« Cet auteur a véritablement créé, à travers ses œuvres, un univers magique où l’on se perd à rêver. Il habite dans ma région et j’espère que j’aurai l’opportunité de le rencontrer et de discuter avec lui à son retour de Corée. »

Source de l’image

Et bien, grâce à Esprit Métis et à la semaine coréenne, c’est aujourd’hui chose faite ! Et ce fut pour moi particulièrement touchant de le rencontrer et d’échanger avec lui autour de celle de ses oeuvres (parmi celles que j’ai lues) qui m’a le plus touchée, à savoir « Couleur de peau : miel » devenue aujourd’hui également un très beau film d’animation !

Hier, dans le cadre de la Semaine coréenne by Esprit Métis, ce film a été projeté à la Bibliothèque de Mériadeck de Bordeaux en présence de Jung. Après la projection, j’ai dit ce poème, spécialement écrit pour l’occasion :

A Jung et à son œuvre « Couleur de peau : miel » (BD et film d’animation)
A tous les adoptés, à tous les adoptants

En quête

Le miroir me renvoie le reflet
De quelqu’un que je ne suis pas
D’où viennent ces étranges traits étrangers
Qui ne font pas écho à mon être ?
A qui est-ce que je peux bien ressembler ?
D’où vient ce visage à habiter
Qui fait un écho inaudible à mon passé ?

Qui es-tu toi ?
Petite cicatrice sur mon ventre ?
Nombril de mes écartèlements existentiels ?
Qui es-tu toi ?
M’as-tu donné le jour ou la nuit ?
Pourquoi m’as-tu privé de ton ciel ?

Le miroir me renvoie le reflet
Des ombres qui ne me répondront pas
D’où vient cette couleur de peau
Si différente de celle de mon âme ?
A quel monde est-ce que je peux bien appartenir ?
D’où vient cet épiderme chocolat, miel, caramel
Aux antipodes du lait de mes pensées ?

Je saurai, je ne saurai pas
Mais mon visage aura le sourire
De la femme qui m’a porté à la chaleur du ventre de sa vie
Mais ma voix aura les inflexions
De l’homme qui a réconforté les cauchemars de mon enfance

Le miroir me renvoie le reflet
D’un équilibre pour toujours instable à apprivoiser
Le miroir me renvoie le reflet
De quelqu’un qui commence à renaître
De quelqu’un que je commence à connaître
Le miroir me renvoie le reflet
De toute la tendre attente
De tout l’amour solaire
De mes parents sans cordon

Je ne veux pas être dichotomique
Je veux juste trouver le chemin de mon propre pays
Je déplacerai sans cesse mes propres frontières
Aux lisières de tous les mondes
Elevé au lait de l’amour et de la tendresse
Pas à celui de la couleur
Elevé à la sève de l’amour et du don
Pas à celle de l’origine
Elevé à l’essence de l’amour et du partage
De ma mère, de mon père, de mes mères, de mes pères

Je serai à jamais funambule sur le fil de mon existence
Perpétuellement en quête de moi.

Mariposa, Train Cérons-Bordeaux, le 06/02/13 à 8h35

Hier, j’ai dis ce texte en l’accompagnant d’une berceuse en langue mina du Bénin. Une captation visuelle et une captation sonore ont été effectuées pendant ma lecture. Je les publierai ici dès que je les aurai.

En attendant, je vous livre ce petit encart que j’ai rédigé sur Jung pour le dossier Corée du numéro 13 d’Esprit Métis (Illustration Julie Brault) :

Je vous invite aussi à visiter En quête de soi, portail d’échange autour de l’adoption et de la quête identitaire créé par Jung suite aux multiples réactions qui se sont manifestées après la sortie du film.



4 grains de pollen to “(En) Quête identitaire”

  1. Claire-Lise dit :

    Ton texte est particulièrement beau et émouvant.
    La quête d’identité est universelle. Nous sommes tous concernés, à des degrés différents.
    Je serai heureuse d’écouter et voir ton interprétation de ce texte.

  2. Alain BIAUX dit :

    Le lait des mots, la couleur du miel, le blanc et le caramel de la quête de soi, la soie du poème…

  3. […] En particulier la projection de « Couleur de peau : miel » en présence de Jung samedi soir ! Si vous ne l’avez pas encore vu, c’est le moment ! […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Envoyer un grain de pollen