Piquée, traversée, transpercée …

Le 6 février 2013

Copyright Care

Boucherie

Elle s’était débattue
Mais la tradition
Avait eu raison d’elle.
Des femmes avaient
Violé son intimité !
Des femmes l’avaient
Ecartelée !
Une lame
Etait passée
Et repassée !
Déchirant
Ses chairs tendres !
Répandant son sang
Où coulaient ses cris !
Une aiguille
L’avait piquée !
Traversée !
Transpercée !
Douleur insoutenable !
Paroxysme fatal !
Ses yeux demeurèrent fixes …

Mariposa
Cotonou, le 8 février 1996.

Pour lutter contre l’excision et les mutilations génitales, on peut et il faut dénoncer cette pratique, certes ancestrale, mais barbare.

Pour lutter contre l’excision, on peut aussi rappeler à quel point le corps de la femme est beau, qu’il faut le respecter et qu’une femme aussi a droit non seulement à son intégrité physique mais encore au plaisir :

L’origine du monde de Gustave Courbet, revisitée par Mariposa

Lakme, Chant à notre fleur de jasmin secrète

Femme au corps d’or et de miel
Crépuscule mystérieux d’Orient
Tu caches dans ton intimité soie
Une exquise petite fleur étoilée
Jasmin troublant et malicieux
Au parfum chaud et puissant
Petite fleur sensuelle
Ton pistil se tend en dard
S’élance en flèche d’amour
Appel au Dieu Kâma
Accords charnels
Susurrés aux frontières de la nuit
Petite fleur fragile
Tes arômes d’ivresse
Allument la volupté
Du bout des doigts
Au bout des lèvres.

Mariposa
Avignon, le 22 janvier 2004



1 grain de pollen to “Piquée, traversée, transpercée …”

  1. […] thème « le corps des femmes » : – Pommes d’amour – Voiles – Passage – Boucherie & Lakme […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Le corps des femmes – Rouge « Papillons de mots