Nouvelle petite pile de lecture !

Le 19 avril 2012

Voici la petite pile qui s’est constituée sur mes étagères depuis quelques jours et dont je vais me régaler des ouvrages pendant les prochains week-ends et ponts bienvenus du mois de mai !

Une sélection toute printanière sans l’avoir fait exprès ! Je n’y peux rien, les fleurs, les papillons, ça m’attire !

Petit tour d’horizon rapide :

« Le papillon
Science et poésie »
Choix des poèmes, textes documentaires
et photos de Jean-Pierre JAUBERT
Ophrys

Ce très bel ouvrage, bien conçu et riche en couleurs, m’a été offert par un ange de gentillesse qui commence à bien me connaître ! Mille mercis encore à toi si tu passes par ici !

Quatrième de couverture :

« Liberté, rêve, insouciance, beauté, mystère de la métamorphose, nature …

…le papillon c’est cette promenade de page en page entre science et poésie.

Photos, textes documentaires se mêlent aux compositions des poètes, à travers les siècles …

Double entrée, double plaisir du lecteur …

Celui de la connaissance
Celui de la poésie

A butiner … »

Joli programme non ? Je trouve ça formidable cette idée d’entremêler science et poésie et je vous reparlerai très certainement de cet ouvrage dès que j’y aurai batifolé !

« Haïkus des quatre saisons »
Avec estampes d’Hokusai
Texte français de Roger Munier
Seuil, 2010

Voici un ouvrage fin, délicat, empreint de poésie jusque dans sa composition graphique et dans son impression, un beau livre-objet, un livre presque précieux …

Il présente des textes de haijins classiques tels que Basho, Buson, Shiki ou encore Issa, présentés de façon classique aussi, à savoir au fil des saisons : printemps, été, automne, hiver.

Rien de réellement original jusque là ! De tels ouvrages sont désormais pléthore et je crois bien avoir déjà sur mes étagères l’intégralité des textes publiés ici. Mais le gros intérêt de cet ouvrage, c’est qu’il est richement et abondamment illustré de superbes reproductions d’estampes de Katsushika Hokusai. Un vrai régal pour les yeux et un vrai voyage spatio-temporel !

« Le langage secret des fleurs »
(Titre original : The Language of Flowers)
Vanessa Diffenbaugh
Presses de la Cité, 2011

Cet ouvrage m’a intriguée. Le titre et la couverture m’ont d’abord attirée. Puis la quatrième de couverture m’a un peu découragée. Cela sentait trop le pathos, le mélo, le déjà vu, le je-ne-sais-quoi qui ne donne pas envie d’aller plus loin … Mais il faut croire que j’avais un rendez-vous avec Vanessa Diffenbaugh (ou que les graphistes ont bien fait leur travail car j’aime beaucoup la couverture qui donne la sensation d’un bain japonais et puis je suis fascinée par le langage des fleurs !). En effet, je me suis entêtée et j’ai ouvert le livre à diverses pages au hasard et j’ai été happée par la poésie qui s’en dégageait. Et puis les fleurs sont très largement évoquées (évidemment) et comme j’adore les fleurs, mon côté horticole espère découvrir des variétés inconnues de moi jusque là et en apprendre quelques secrets !

Quatrième de couverture :

« Ballottée depuis toujours de familles d’accueil en foyers, Victoria Jones est une écorchée vive que la vie n’a pas épargnée. Incapable d’exprimer ses sentiments à travers les mots, l’orpheline a appris à maîtriser le langage secret des fleurs, qui traduit parfaitement ses émotions extrêmes. A dix-huit ans, elle se retrouve à la rue et se réfugie dans un parc de San Francisco, où elle se crée un véritable jardin secret à partir de boutures volées au gré de ses errances. Sa rencontre avec Renata, une fleuriste, lui fait prendre conscience de son formidable pouvoir : celui d’aider les autres à communiquer leurs sentiments les plus profonds à travers des bouquets savamment composés. Pour la première fois, Victoria se sent à sa place. Il ne lui reste plus qu’à s’ouvrir au monde. Et à régler quelques comptes avec son passé … »

Voilà, cela semble un peu mièvre n’est-ce-pas ? Qu’à cela ne tienne, ce livre voulait que je le lise et je le lirai ! En plus, l’histoire se déroule à San Francisco, ce qui me rappellera de bons souvenirs ! Et qui sait, s’il ne me déçoit pas, je reviendrai vous en parler ici !



2 grains de pollen to “Nouvelle petite pile de lecture !”

  1. […] déjà commencé à vous dire quelques mots de cet ouvrage ici. Je n’en rajouterai que très […]

  2. […] vous avais déjà présenté cet ouvrage ici. Je l’ai à présent lu et ai beaucoup apprécié cette alternance de poèmes et de textes […]

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Le langage secret des fleurs « Papillons de mots