Nicolas Dieterlé par la porte de l’enfance … | Papillons de mots

Nicolas Dieterlé par la porte de l’enfance …

Le 17 février 2012

Dessin de Nicolas Dieterlé

Il y a quelques jours, alors que je vous faisais part de mon programme pour le Printemps des Poètes, autour du thème « Enfances », Joëlle Thienard, poète « rencontrée » virtuellement il y a quelques mois autour d’un appel à textes, m’a parlé des textes de Nicolas Dieterlé, poète disparu dont l’oeuvre est très marquée par le thème de l’enfance.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur ni son travail et j’ai donc pris le temps d’aller à sa rencontre sur le site que lui consacre l’association La pierre et l’oiseau, association des amis de Nicolas Dieterlé, dont Joëlle Thienard est vice-présidente. Et c’est un vrai coup de coeur !

Comment rester insensible à ces mots si vifs qui viennent fouiller dans chacune de mes tripes pour en extirper la moëlle de ma sensibilité sur le fil de leur lame ? Tant de résonances et d’échos s’allument sur la fibre de mes pensées et le sang de mes mots en parcourant non seulement les extraits de ses textes mais aussi de son oeuvre picturale. Ecrits et dessins sont d’ailleurs, ici, pour moi, les deux ventricules du coeur d’un ouvrage, ils sont inséparables et vont de pair, s’imbriquent et se complètent. Du moins, pour ce que j’ai pu lire et voir sur le site de la pierre et l’oiseau et que je ne manquerai pas de compléter en creusant plus loin dans l’oeuvre du poète.

J’ai donc visité d’abord le thème de l’enfance en mots puis en image. J’ai été vivement secouée et mon âme a automatiquement basculé vers la méditation et la réflexion, après être restée un moment coite devant la beauté saisissante de la langue du poète et des images utilisées.

Je n’ai ensuite pas pu m’arrêter avant d’avoir bu la dernière ligne de la dernière page du site ni le dernier dessin qui y est exposé.

Les textes sur l’enfance extraits de L’Aile Pourpre et du Journal m’ont vraiment happée. Mais j’ai aussi été enlacée par les dessins d’arbres accompagnés de fragments de textes. (Je suppose que ceci ne vous étonne pas, étant donné le thème de mon dernier ouvrage).

Et puis soudain, il y a eu cet écho, plus fort que les autres, reliant l’enfance et l’arbre autour de la verticalité :

Dessin de Nicolas Dieterlé

– « Par ailleurs, ma vie est verticale. Ma vie est une totalité verticale. Il faut rompre avec cette vision horizontale des choses qui privilégie la chasse, sur une mer plate, d’une impossible proie. Il ne faut plus chasser la vie devant nous. Il faut cesser d’user de ces yeux de tueurs. Chacun de nos regards vers l’avenir plante un harpon de plus dans notre vie présente, notre seule vie. Ah, comme les enfants sont heureux, qui savent que la vie se dresse tout entière vers le haut, pareille à une fontaine »
Nicolas Diertelé, Journal 1995

« J’écris dans la verticalité.
Mes mots sont perpendiculaires au sol. »
Ceci est le tout premier texte posé, comme une feuille au pied d’un arbre, au début de mon dernier ouvrage « Paroles arboricoles-Poèmes animistes ».

Oui, la parole de Nicolas Dierterlé est une très belle rencontre et elle m’accompagnera désormais sur mon sentier d’apprentie sorcière-poète.

Je vous laisse avec tous ces jolis chemins à parcourir et explorer ainsi qu’avec la très belle vidéo de textes de Nicolas Dieterlé mis en images par Joëlle Thienard :


Correspondances par nairam-lplo



6 grains de pollen to “Nicolas Dieterlé par la porte de l’enfance …”

  1. Thienard dit :

    Merci Patricia pour cet hommage et la beauté que tu as su rendre de l’oeuvre de Nicolas, merci pour ton témoignage, ta sensibilité, ton partage.

    • Mariposa dit :

      Merci à toi Joëlle pour cette vraie découverte, je suis encore très remuée de tout ce que j’ai lu sur le magnifique site de l’association. Il est vraiment important de faire connaître et entendre la voix de ce poète.

  2. Dieterlé dit :

    Emue par vos lignes.
    Un grand merci.
    Christiane

  3. Francis dit :

    Formidable beauté poétique, très belles images et très beau texte émouvant, un inoubliable regard poétique…

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Envoyer un grain de pollen