27ème Grand Prix Littéraire du Pays de Buch

Le 16 octobre 2011


Tout comme l’année dernière, j’ai participé cette année au Grand Prix Littéraire du Pays de Buch qui en est à sa 27ème édition. L’année dernière, j’avais obtenu le 3ème Prix de Poésie Libre sur le thème « couleur femme  » du printemps des poètes 2010. En participant cette année sur le thème « d’infinis paysages » du printemps des poètes 2011, j’espérais décrocher le 2ème Prix. Quelle joie lorsque j’ai appris que j’avais remporté le 1er Prix de Poésie Libre avec mon poème « Et alors ? » inspiré de mon histoire familiale et de mon métissage !

La cérémonie de remise des prix a eu lieu cet après-midi à La Teste de Buch. Pour de très bonnes raisons dont je vous parlerai bientôt, je n’ai pas pu m’y rendre. J’ai cependant tenu à être présente à ma façon et voici donc ce qu’ont pu voir les personnes présentes à la cérémonie cet après-midi :


Et alors by Mariposavideos

J’espère que cette vidéo leur aura plu ainsi qu’à vous !

Encore un grand merci à mes complices Sylvanie Tendron et Sébastien Lamigou-Gratiaa qui m’ont aidée à réaliser cette vidéo en un temps record !

Bonne reprise à tous demain !

 



2 grains de pollen to “27ème Grand Prix Littéraire du Pays de Buch”

  1. Claire-Lise dit :

    Toutes mes félicitations pour ce 1er prix et ce très beau texte !

    J’aurais aimé le lire car j’ai du mal à « vivre » un texte à partir d’un seul enregistrement. La voix, l’intonation, le rythme de la lecture, même parfaitement adaptés, m’éloignent des mots, me bercent et je finis par m’éloigner imperceptiblement du texte. Il ne me reste que la musique de ta voix très belle mais il me manque le sens profond du texte.

  2. Mariposa dit :

    Merci beaucoup Claire-Lise et merci pour l’intérêt que tu portes à ce poème, je publierai bientôt le texte pour que tu puisses mieux t’imprégner des mots.
    Ton commentaire est très intéressant. En effet, si j’ai décidé de faire de ce blog un blog de poésie vivante avec du multimédia, c’est parce que plusieurs discussions avec diverses personnes m’ont convaincue du fait que beaucoup avaient besoin de la musique et des sons de la poésie. Ton commentaire montre que d’autres restent très attachés au texte. Je ferai donc en sorte de maintenir l’équilibre entre les deux par ici.

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Répondre à Claire-Lise